Trinidad

« Ton corps est le commencement et la fin de toute histoire, ton corps est la mémoire colossale de l’espèce. »

Trois personnages, une femme d’une cinquantaine d’années, Eloisa, Martin, la soixantaine et Isidoro, environ trente-cinq ans, se trouvent réunis dans un décor de fin du Monde au lendemain d’une catastrophe dont ils ignorent la nature.
Confrontés au vide, à l’incompréhension, c’est naturellement d’abord vers leurs passés, leurs histoires, leurs croyances, leurs certitudes mises à mal, que vont se tourner les protagonistes. Au fil des souvenirs les personnages se dessinent.

Au fil des discussions, les différences se marquent, les contradictions et les conflits apparaissent, terriblement humains.
Lucidité, désillusion, peur, mais aussi candeur, foi, amour, désir, se rencontrent et s’opposent entre rires et larmes, tendresse et violence animale, découragement et espoir.
En cela la pièce n’est-elle pas emblématique de notre époque d’ilots d’humanité au milieu d’un océan d’indifférence et de violence? En interrogeant notre attitude entre soumission, acceptation, ou révolte, c’est notre dignité d’être humain qu’elle questionne.

 

EQUIPE ARTISTIQUE

Traduction et adaptation de Yves Verbiese, d’après l’oeuvre de Juan Radrigan « Informe para nadie »
Mise en scène : Ana Maria Venegas

Eloisa : Ana Maria Venegas
Martin : Fausto Olivares
Isidro : François Dubois

Création lumières : Jean pascal Pracht & José Victorien
Création sonore : Bertrand Amable

Co-production: OARA, IDDAC, Agence Culturelle Dordogne Périgord, Ville de Libourne, Ville de Sainte Foy la Grande, Théâtre au Vent.

 

Dates à venir :

Aucune date pour le moment...

 

H&H Color Lab